Du sérieux, du pas sérieux, du nawak. Fouillez, trouvez have fun. Attention pas mal d’articles viennent de mes anciens sites. Il peut manquer des images, des liens morts bref de bon bugs. Je vais retoucher les articles qui partent en sucettes, mais patience ! C'est long et chiant à faire :-(

Qui-es tu ?

20 décembre 2009 1 commentaire

Ou t’es qui, t’es quoi ?!

Comme une soeur ? Comme ma soeur ?
Une amie ? Une simple amie ?
Une meilleure amie ? Ma meilleure amie ?

Juste de passage ? Passage permanent ?!

Si loin, mais si proche. Ou es-tu ?

Que de questions. Trop de questions.

Tout ce que je sais c’est que

Et que tu es une fille formidable😀

BiSous

Google Chrome pour Linux

12 décembre 2009 Laisser un commentaire

Et merrrrrrde, j’ai loupé la news😦 Google Chrome est (enfin) dispo sous Linux. C’est ma ‘tite Marie qui va être contente puisque l’install se fait facilement.
Direction http://www.google.com/chrome?platform=linux&hl=fr , clic sur télécharger puis faut choisi selon votre PC. Souvent faut prendre .deb 32 bits (‘tite Marie toi tu prends ça ! po les autres). Après double-clic sur le deb et voilà c’est installé.

Perso je tourne sous Chromium depuis un moment et j’pense pas passer à la beta de Chrome, Chromium étant toujours un peu en avance..

Facebook confidentialité

12 décembre 2009 Laisser un commentaire

Le nouveau système de confidentialité de Facebook fait son apparition avec de sérieux changements. Explications et détails en capture pour tout bien comprendre et ne pas se faire piéger avec la nouvelle (fausse) politique de confidentialité de Facebook. Lire la suite…

inside I’m dying, outside ?

8 décembre 2009 Laisser un commentaire

Tu caches pour pas t’faire défoncer.
T’enlèves ta casquette, tu baisses les yeux et tu fermes ta gueule.
Tu traces, tu t’fatigues.
Ici ta une vie, elle est pourrie. On s’doute, on t’matte. On t’insulte.
On t’juge, mais toi tu dois pas juger.
T’es ni d’la nuit ni du jour, ni d’un côté ni de l’autre.
T’es au milieu, t’es d’la pire race.

T’es entre deux-mondes.
Dans l’un beaucoup ont les yeux fermés. C’est noir et blanc. Ils flippent. Comprennent t’chi.
Dans l’autre beaucoup ont les yeux ouverts. Ya d’la couleur, mais ça veut pas dire que t’es dans d’leur monde.
Tu leur fait peur aussi. Tu peux aller d’un côté. Tu peux aller de l’autre.
Tu peux prendre son bien à elle, à lui.
Ils flippent de toi comme ceux du monde où tout est N&B.

Cherche pas, t’es d’la pire race.
Rarement accepté, souvent rejeté.
Y t’faudrait un ghetto. T’en connais un.
Tu crois avoir trouvé un paradis, mais faut pas y’aller.
C’est p’être un enfer. Ici t’es enfermé. La-bas, tu s’ras enfermé aussi.
Toujours en prison. Dans un monde ou dans l’autre. Dans ton paradis ou non.

Un jour tu fais comme les uns et t’en oublie les autres. Ou presque.
Tu deviens in. Tu fais semblant. Tu t’caches.
Tu joues l’jeux à fond, tu t’mets à juger pour faire comme les autres, mais à contre-coeur.
Ta hontes, tu t’enfonces encore plus.

Un jour tu tombes sur la perle rare. Celle qui juge pas.
Celle qui t’prends comme tu es.
La perle débloque tout et tu t’remet à t’poser des questions.
T’es in, faut rester cacher, mais ta nature refait surface. La perle.

La perle rare est de plus en plus en présente. Elle te fait remonter.
Tu n’veux plus la lâcher, sans elle tu retomberas. Tu l’sais.
Tu t’remet à vivre. C’est d’la bombe.

Un jour la perle rare devient rare. Tu commences à t’enfoncer, comme avant.
Tu tombes. Tu t’enfonces de plus en plus.
Ya pas d’fond, tu chutes sans fin.
Faut l’remplir ce fond. Tu prends tout. Tu prends n’importe quoi.
Personne peut te stopper. La perle rare ne peut plus controler, elle devient rare.

T’es coincé. In puis out. Tu t’fais tège parce que maintenant même dans ce monde en N&B, ils savent.
Ils s’doutent encore plus, jugent plus. T’insultes.
Tes à 2 doigts de t’faire défonce mon gars.
C’coup-ci tu pourras pas lutter.
Tu traces encore plus, tu t’fatigues encore plus.
Tu t’dis qu’en fait ce pseudo paradis ghetto de merde tu pourrais y’aller.
Mais tu bouges pas. La perle rare qui s’fait rare à toujours beaucoup d’influence sur toi.

Tu fais style. Tu souris, tu rigoles.
Ca va mon gars. Je vais bien tout vas bien.
Mais tu redeviens c’que tu veux pas.
Ta la haine, ta l’démon. Tu retombes.
Tu peux plus être in, tu pas pas être out. T’es coincé.

Faut tracer encore plus. Tu t’fatigues encore plus.
Fatigué de tracer. L’enfer partout. Prison partout.
T’en a marre de lutter.

Tu fermes ta gueule, tu vas encore tracer et t’fatiguer.
Pour tchi, pour d’la merde.
Tu ferme ta gueule. Ferme-là.
Tu crèves.

Et alors ?

C’est c’que j’pense… Black Eyed Peas – Meet Me Halfway

2 décembre 2009 Laisser un commentaire

Ooh, je ne peux pas aller plus loin
Ooh, je te veux tellement, c’est mon plus grand souhait

Je passe mon temps à penser, penser, penser à toi
Tous les jours, tu me manques vraiment
Et toutes ces choses que nous faisions
Hey chérie, ça va ? Avant, c’était juste toi et moi
Je passe mon temps à penser, penser, penser à toi
Tous les jours, tu me manques vraiment
Et toutes ces choses que nous faisions
Hey chérie, ça va ? Yo? Ça va ? Ça va ? Ça va

Rejoins moi au milieu, juste à la frontière
C’est là que je t’attendrai
Je chercherai, nuit et jour
Tu as pris mon coeur jusqu’à la limite, c’est ici que je reste
Ooh, ooh, je ne peux pas aller plus loin
Ooh, ooh, je te veux tellement, c’est mon plus grand souhait

Chérie, je fais le tour du monde, traversant même les sept mers
A travers l’univers, je vais dans d’autres galaxies
Dis moi où aller, dis moi où tu veux qu’on se rejoigne
Je naviguerai moi même, où tu veux
Parce que chérie, je te veux tout de suite
Je voyage partout, en ville,
Je te veux autour de moi, et ce tous les jours
Je t’aime depuis toujours, je te rejoindrai au milieu

Rejoins moi au milieu, juste à la frontière
C’est là que je t’attendrai
Je chercherai, nuit et jour
Tu as pris mon coeur jusqu’à la limite, c’est ici que je reste
Ooh, je ne peux pas aller plus loin
Ooh, je te veux tellement, c’est mon plus grand souhait
Ooh, je ne peux pas aller plus loin
Ooh, je te veux tellement, c’est mon plus grand souhait

Traversons le pont jusqu’à l’autre côté, juste toi et moi
(Juste toi et moi)
Je volerai, à travers le ciel, pour toi et moi
(Pour toi et moi)
Je volerai jusqu’à la mort pour toi et moi
Pour toi et moi, pour toi et moi
Pour toi et moi, pour toi et moi
(Pour toi et moi)

Peux-tu me rejoindre au milieu ?
Peux-tu me rejoindre au milieu ?
Peux-tu me rejoindre au milieu ?
Peux-tu me rejoindre au milieu ?
Rejoins moi au milieu, juste à la frontière
C’est là que je t’attendrai
Je chercherai, nuit et jour
Tu as pris mon coeur jusqu’à la limite, c’est ici que je reste
Ooh, je ne peux pas aller plus loin
Ooh, je te veux tellement, c’est mon plus grand souhait
Ooh, je ne peux pas aller plus loin
Ooh, je te veux tellement, c’est mon plus grand souhait

(Traduction fournie par oxoribis96 on http://www.paroles-musique.com/traduction-Black_Eyed_Peas-Meet_Me_Halfway-lyrics,t49206)

Lâche ton… skyblog !

29 novembre 2009 Laisser un commentaire

Mais pourquoi sky sky et sky ? Pour faire les moutons, faire comme les autres ? Pour avoir des « coms » (mouhahahahaha ze ve un coms looool). Perso je pense qu’à un moment faut lâcher sky. Bien pratique pour les jeunes (heu tout jeune je veux dire) mais après faut zapper !😀

Lire la suite…

L’APN du Samsung Jet

29 novembre 2009 1 commentaire

Tout d’abord l’APN en détails…

5 méga de px, zoom numérique 4x, autofocus, mode macros, mode portrait, stabilisateur, flash (2 LED), détecteur de sourire (cheeeeeeese), de clignements, mode de photo en panaorama, mosaique, cadre, continue bref passons ! Voyons les menus qui en diront autant voir plus !

Lire la suite…